Les acouphènes chez les enfants : diagnostic précoce et approches de gestion

0
2066

En France, selon l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), 1,3 million d’enfants de moins de 10 ans présentant des symptômes d’acouphènes ont déjà consulté un spécialiste de la sphère ORL. Un constat alarmant révélé le 9 mars 2023 à l’occasion de la 26e édition de la Journée Nationale de l’Audition.

Les acouphènes sont des sensations auditives perçues sans qu’il n’y ait de source sonore externe correspondante. Ces bruits peuvent varier en intensité, en tonalité et en caractère, et peuvent être perçus dans une seule oreille, les deux ou au niveau de la tête. Si les acouphènes affectent principalement les adultes, ils touchent aujourd’hui de plus en plus d’enfants à travers le monde et peuvent entraîner des conséquences importantes sur leur bien-être et leur qualité de vie.

Les acouphènes : qu’est-ce que c’est ?

Les acouphènes sont des sensations auditives subjectives qui ne sont pas attribuables à des sources sonores externes. Ils peuvent être décrits comme des bourdonnements, des sifflements, des grondements, des clics ou tous les autres types de sons similaires. D’après le dossier de VivaSon à ce sujet, les acouphènes peuvent être classés en deux catégories : les acouphènes objectifs, également appelés acouphènes pulsatiles, et les acouphènes subjectifs.

Les acouphènes objectifs

Les acouphènes objectifs (ou pulsatiles) sont des types d’acouphènes relativement rares. Contrairement aux acouphènes subjectifs qui sont perçus uniquement par la personne qui en souffre, les acouphènes objectifs peuvent être entendus non seulement par l’individu concerné, mais également par les professionnels de santé lors de l’examen physique.

Les acouphènes objectifs sont généralement associés à des problèmes physiques spécifiques au niveau de l’oreille moyenne ou des vaisseaux sanguins dans le corps. L’une des causes possibles d’acouphènes objectifs est un spasme musculaire localisé dans l’oreille moyenne. Ce spasme peut provoquer des vibrations ou des bruits anormaux dans l’oreille.

Une autre cause possible d’acouphènes objectifs est la présence de vaisseaux sanguins anormaux, tels que des malformations vasculaires qui peuvent également entraîner des bruits dans l’oreille, qui sont synchronisés avec le flux sanguin.

Les acouphènes subjectifs

Les acouphènes subjectifs sont le type d’acouphènes le plus courant, aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Contrairement aux acouphènes objectifs qui peuvent être perçus par d’autres personnes, les acouphènes subjectifs sont des sensations auditives ressenties uniquement par la personne-même

Chaque individu et chaque sensation d’acouphène est unique

Les acouphènes subjectifs sont généralement causés par des dommages ou une altération de différentes parties de l’appareil auditif. Les causes les plus fréquentes d’acouphènes subjectifs sont les infections de l’oreille, telles que l’otite moyenne aiguë, les traumatismes sonores, tels que l’exposition à des bruits forts ou prolongés, les problèmes congénitaux liés à l’anatomie de l’oreille, les troubles de l’audition, ainsi que le stress et les facteurs psychologiques.

Il est important de souligner que chaque individu et chaque sensation d’acouphène est unique. Une évaluation individuelle par un professionnel de la santé est donc essentielle pour déterminer la cause spécifique des acouphènes et développer une approche de gestion adaptée à la personne en question, qu’elle soit adulte ou non. 

Acouphènes chez les enfants : l’importance du diagnostic précoce

Le diagnostic précoce des acouphènes chez les enfants est essentiel pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il permet d’identifier la cause sous-jacente des acouphènes et ainsi de déterminer le traitement approprié à mettre en place le plus rapidement possible. De ce fait, il permet également de minimiser les conséquences négatives des acouphènes sur le bien-être émotionnel et social de l’enfant en question.

Quelques symptômes annonciateurs 

Les signes à surveiller chez un enfant qui serait susceptible de souffrir d’acouphènes sont :

  • Des plaintes fréquentes de bruits dans les oreilles ou dans la tête ;
  • Des difficultés de concentration ;
  • Des troubles du sommeil ; 
  • Des irritabilités et changements de comportement inexpliqués. 

Lorsque ces symptômes persistent, il est recommandé de consulter un médecin ou un spécialiste de l’audition (ORL) pour un diagnostic approprié.

Un diagnostic en plusieurs étapes 

Le diagnostic des acouphènes chez les enfants peut être complexe, car ils peuvent avoir du mal à décrire leurs symptômes avec précision. Les médecins utilisent souvent des questionnaires spécifiques, des tests audiométriques et divers types d’évaluations pour déterminer la présence d’acouphènes ou non chez les enfants.

Un retard dans le diagnostic des acouphènes chez les enfants peut entraîner des conséquences négatives sur leur développement. Les acouphènes non traités peuvent notamment entraîner des problèmes d’apprentissage, des troubles du sommeil, de l’anxiété, de la dépression et des difficultés sociales.

Comment gérer les acouphènes chez les enfants ?

S’il n’existe pas de remède définitif aux acouphènes, il est possible de proposer différentes approches de gestion aux enfants pour les aider à faire face à leurs symptômes. Voici quelques-unes des options couramment utilisées :

  • La thérapie sonore : il s’agit d’utiliser des sons agréables, tels que de la musique douce ou des bruits blancs, pour masquer les acouphènes et réduire leur impact perçu ; 
  • La thérapie comportementale et cognitive : cette approche aide l’enfant à mieux gérer sa réaction émotionnelle aux acouphènes et à développer des stratégies d’adaptation pour atténuer les symptômes ; 
  • La modification et l’adaptation du style de vie : certains ajustements tels que l’utilisation de protections d’oreilles dans les environnements bruyants, une meilleure gestion du stress, le maintien d’une bonne hygiène du sommeil et l’évitement de certains déclencheurs potentiels peuvent aider à limiter les acouphènes ; 
  • L’accompagnement psychologique : les enfants atteints d’acouphènes peuvent bénéficier d’un soutien psychologique pour faire face à l’anxiété, à la dépression ou aux difficultés émotionnelles associées à leur trouble. 

Il est important de consulter un professionnel de la santé spécialisé dans les acouphènes pour déterminer l’approche de gestion la plus appropriée aux sensations et aux besoins spécifiques de chaque enfant.

Conclusion

Chez les enfants, l’apparition d’acouphènes peut avoir un impact significatif sur leur bien-être et leur qualité de vie. C’est pourquoi un diagnostic précoce peut être déterminant. Il permet d’en identifier la cause sous-jacente et de mettre en place des stratégies de gestion adaptées. Si vous avez des doutes quant à la qualité d’audition de votre enfant ou que vous soupçonnez qu’il puisse souffrir d’acouphènes, il est vivement recommandé de consulter un professionnel de la santé dans les plus brefs délais pour bénéficier d’une évaluation et d’un soutien appropriés.

SHARE
Previous articleSoigner les acouphènes avec les cellules souches, c’est possible ?
Traiter-acouphenes.com a pour objectif de rassembler le meilleur de l'information et des solutions afin de venir en aide aux personnes victimes d'acouphènes. Le but est de vous aider à mieux comprendre vos symptômes afin que vous puissiez vous orienter vers la ou les solutions adéquates. Retrouvez également tous nos contenus experts sur notre page Facebook ainsi que sur notre chaîne Youtube.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here