Le stress peut-il provoquer des acouphènes ?

0
2971

Les acouphènes, une pathologie de plus en plus répandue, touchent environ 15 % de la population française. Ces sensations auditives subjectives prennent souvent la forme de bourdonnements, sifflements, grincements ou pulsations. Les causes possibles des acouphènes sont multiples, mais le stress figure parmi les facteurs les plus fréquents.

Le stress, qu’est ce que c’est ?

Le stress est une réaction physique et émotionnelle à une situation perçue comme difficile ou menaçante. Cette réponse de l’organisme peut entraîner une augmentation de la tension artérielle, de la fréquence cardiaque et une contraction des muscles, ainsi qu’une libération d’hormones telles que le cortisol et l’adrénaline. Ces réactions peuvent affecter la circulation sanguine, la fonction auditive et le système nerveux, c’est justement cela qui peut causer des acouphènes.

Quels liens entre stress et acouphènes ?

Des études scientifiques ont mis en évidence une corrélation entre les niveaux de cortisol, l’hormone du stress, et les acouphènes. Une première étude a comparé les niveaux de cortisol dans le sang de deux groupes de personnes : l’un souffrant d’acouphènes et l’autre sans acouphènes. Les résultats ont montré que les patients souffrant d’acouphènes avaient des niveaux de cortisol significativement plus élevés que les personnes sans acouphènes.


Une autre étude a également confirmé cette association entre le stress et les acouphènes. Cette étude a évalué le niveau de stress psychologique chez des patients souffrant d’acouphènes et chez des personnes ne présentant pas de symptômes d’acouphènes. Les résultats ont montré que les patients atteints d’acouphènes présentaient des niveaux largement plus élevés de stress que les personnes sans acouphènes.

Le stress, un générateur d’acouphènes ?

Ces résultats suggèrent que le stress pourrait jouer un rôle important dans le développement et l’intensité des acouphènes. Il ne serait cependant pas à l’origine de l’apparition de cette pathologie. Il serait plutôt un facteur aggravant pour les personnes atteintes d’acouphènes. En effet, ces dernières signalent souvent que leurs symptômes s’aggravent lorsqu’elles sont exposées à des situations stressantes ou anxieuses, telles que des conflits interpersonnels, des événements traumatiques ou des échéances professionnelles importantes. Le stress peut également entraîner des troubles du sommeil, qui peuvent à leur tour aggraver les acouphènes.

Gérer le stress pour réduire les acouphènes, comment ?

Il est donc important pour les personnes souffrant d’acouphènes de gérer leur stress pour éviter une exacerbation de leurs symptômes. Des techniques de relaxation comme la méditation, la respiration profonde ou le yoga peuvent aider à réduire les niveaux de stress et à améliorer la qualité du sommeil. La musique apaisante et les bruits blancs peuvent également aider.


Enfin, il est recommandé de consulter un médecin en cas d’acouphènes persistants pour identifier la cause sous-jacente de cette pathologie et pour bénéficier d’un traitement adapté.

Par Clémentine Aubert, traitements-acouphenes.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here